Sujet de débat du 09/04/2022 : l’EAC, l’une des opportunités pour le décollage économique du Burundi.

  1. Introduction.                                                                                                                                      La Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est est une organisation internationale de sept pays de l’Afrique de l’Est comprenant actuellement 7 Etats souverains : le Burundi, la RDC, la Tanzanie, le Kenya, le Rwanda, l’Ouganda et le Soudan du Sud. Les 7 pays regroupés ensemble occupent un territoire d’une superficie de plus 5 millions de km carrées avec une population totale de plus de 280 millions d’habitants. Au niveau macroéconomique les 7 Etats constituent un PIB de plus de 600 milliards avec un revenu moyen par habitant de plus de 3000 USD. Le PIB nominal s’équivaut à plus de 220 milliards d’USD avec un revenu par tête de plus de 1100 USD. L’EAC commence déjà à mettre en place une politique d’intégration régionale visant à favoriser le mouvement des biens et de personnes et songe déjà à une intégration monétaire régionale et à la mise en place d’une fédération des Etats membres. Les grandes orientations déjà mises en application pour accélérer l’intégration des Etats membres sont entre autre : le passeport unique, l’ouverture des frontières, la taxe unique sur les exportations et importations, l’ajustement du début des années budgétaires et le régime sans visa des ressortissants des Etats membres. De tout ce qui précède, l’EAC constitue vaste marche interne entre les Etats membres. Etant donné sa situation géographique, quelles devraient être les grandes orientations du Burundi pour tirer le maximum de profit au sein de cette communauté et occuper une place stratégique sur le long terme ?                                                                   
  2. Orientation du débat.
    1. Que devrait faire le Burundi du point de vue de voies de communications terrestres et /ou maritimes et/ou aériennes pour se désenclaver davantage ?
    2. Que devrait faire le Burundi pour augmenter le volume de ses exportations ?
    3. Que devrait faire le Burundi pour occuper une place importante au sein du marché interne de l’EAC ?
    4. Qu’en est-il des stratégies à prendre pour sa stabilité politique sur le long terme ? 

Tugire CNDD-FDD ! N’intsinzi! Murakoze! 

LA SECTION DU PARTI CNDD-FDD EN FEDERATION DE RUSSIE

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.