OPINION | politique | Société

Un guide suprême du patriotisme s’éteint au milieu des siens !

« Ingorane si ugupfa , ingorane ni ugupfa nabi ,gupfa ataco umariye umuryango wawe canke igihugu cakwibarutse .Wewe uri ngaha ndagusigiye iki kibazo : Uriko ukora iki kugira ngo uzopfire neza umuryango n’igihugu  cakwibarutse ? » [Le problème, ce n’est pas de mourir, le problème c’est mourir indignement, mourir  sans  rien accomplir pour sa famille ou sa patrie. Et Toi qui m’écoutes maintenant, pose-toi cette question : “Que fais –tu pour mourir en fils digne de ta famille ou ta patrie ?”   – traduction libre] 

disait S.E le président défunt Pierre Nkurunziza . Cette citation célèbre du défunt président restera sans doute gravée dans le cœur de tout Burundais.

Ce vendredi le 26/06/2020, le stade Ingoma de Gitega au centre du pays était rempli de gens en tenue blanche venus de tous les coins du pays  pour  rendre leur dernier hommage à S.E  feu Président Pierre Nkurunziza décédé le 08/06/2020 à l’hôpital du cinquantenaire de Karusi .  D’autres milliers de burundais résident à l’étranger suivaient les cérémonies d’inhumation sur leurs  petits écrans. 

Alors que le Burundi tout entier pleurait la perte d’un leader charismatique, un guide suprême du patriotisme, on oublie souvent qu’il était un père de famille, père de 3 fils et 2 filles. Le discours de Son excellence la première dame Denise Nkurunziza a réconforté plus d’un  non seulement dans  le stade mais aussi dans  toute la communauté Burundaise. Tous ceux qui étaient présents ont vu en elle, une femme forte qui a pu accepter courageusement la mort du président. Par ses discours de soutien moral, de réconfort, d’adieu on voit clairement que derrière chaque grand homme se cache une femme forte. ‘’La première Dame est une femme extraordinaire, je n’ai jamais vu ou entendu une femme forte, courageuse comme elle dans de telles circonstances » s’étonnait le public.

 

On pouvait lire sur le visage de ceux qui étaient présents aux obsèques, la colère, l’angoisse, la peur … Chaque chanson, chaque discours était suivi par des larmes, des pleurs et certains tombaient en syncope. Ils venaient de dire adieu à un être cher, un homme pas comme les autres, un guide, un héro, un homme plein de simplicité et d’humilité devant son peuple, un homme qui craint Dieu. 

Le président défunt Pierre Nkurunziza a consacré toute sa vie à éveiller la conscience de son peuple et à lutter pour sa dignité. A travers sa campagne de moralisation de la société burundaise, il a réussi à inculquer dans leurs cœurs le sens du patriotisme. Désormais grâce à ses conseils, tout burundais où qu’il soit ; sait que rien n’est cher que son pays natal. On se souviendra de lui comme un Président qui était toujours proche de son peuple. Une chose est sûre, le Président défunt était l’homme le plus aimé des Barundi, il restera dans leur mémoire éternellement. 

Après 21 coups de canaux d’honneurs militaires, il se repose en paix parmi les siens au Centre du Pays  à Gitega sur la route nationale menant à Karusi qu’il a lui-même construite ! Adieu mon président ! 

Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de son auteur.

Similar Posts

2 Comments

  1. bien dit.il fut président exctraordinaire que le Burundi a connu.RIP . Execellence Pierre Nkurunziza nous ne t’oublierons jamais..

  2. Vraiment, Dieu est Grand, Dieu est Bon, sa Divinité se traduits par ses actes louables, notre défunt Président a été son serviteur !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *