Rendez-vous le 20 mai 2020!

Rendez-vous le 20 mai 2020!

  OPINION, politique Par Dr HACIMANA Herménégilde

Préparez-vous, lavez vos habits et chaussures, serrez vos ceintures, allons aux urnes surprendre encore ceux qui veulent se mesurer au parti CNDD-FDD. Tout Burundais connaît par cœur son devoir envers sa chère patrie : accomplir son devoir civique pour pérenniser la démocratie dans le pays de NTARE  RUSHATSI. Aucun coup d’Etat, aucune manipulation politicienne  ne verra plus le jour dans notre chère patrie tant que nous serons unis. Tout se passera désormais par la voix du peuple à travers  les Urnes. Nul ne doute que le peuple longtemps martyrisé par les ennemis de la démocratie a pris son destin en main.

Le 20 mai est un rendez-vous historique pour tout MUGUMYABANGA. D’après le calendrier électoral de la Commission Electorale Nationale Indépendante, le 20 mai 2020 auront lieu : Les Elections présidentielles, des députés et des conseillers communaux, le 20 juillet 2020 : Elections des sénateurs, le 24 Août 2020 : Elections des conseillers et chefs de collines/quartiers. https://www.ceniburundi.bi/2019/12/12/calendrier-electoral-pour-les-elections-de-2020-2/

Pour tout MUGUMYABANGA, le temps est venu pour vérifier dans l’immédiat là où il a gardé soigneusement sa carte d’électeur.  Gagner les élections du 20 mai 2020, c’est gagner l’Exécutif et l’Assemblée Nationale qui sont les deux pouvoirs stratégiques pour le bon fonctionnement du gouvernement.    Voter pour le parti CNDD-FDD c’est voter pour la continuité des institutions élues démocratiquement.  Vous connaissez déjà le numéro d’ordre du parti CNDD-FDD sur le bulletin de vote unique « numéro 1 »

Le CNDD-FDD a su écouter tout le monde, petits et grands.  La paix et la sécurité règnent sur tout le territoire malgré des petites incursions  sans succès des ennemis de la paix. Qui pourrait s’égaler au Parti CNDD-FDD ?  Un parti qui a su donner  à chacun la dignité et le sens de la  fierté nationale.  Tout Burundais épris de la paix où qu’il soit sait que rien n’est plus cher que sa patrie. Seuls les pessimistes ne veulent pas voir la réalité en face. Le candidat du parti CNDD-FDD est toujours au travail avec tout le peuple.

Un Mugumyabanga et ami de la paix, de la sécurité et de la démocratie ne peut en aucun cas être distrait par des rumeurs, la désinformation, et les amateurs des complots. On  connait  déjà leurs ambitions  malveillantes. On  a un gouvernement qui  travaille pour  le peuple  et avec le peuple.  Les élections auront lieu dans la paix et la tranquillité absolue. Elles seront transparentes et inclusives. Comme jadis, disaient les sages : «  Vox populi  vox  Dei ». Préparons nos cartes d’électeurs et rendez-vous le 20 mai 2020 et allons accomplir notre devoir civique.

Tout Mugumyabanga et Burundais patriotes sont prêts, ils attendent   impatiemment l’appel de la CENI pour mettre leur bulletin là où il se doit. Le-voici le peuple que Dieu vous a confie, que personne ne soit ignoré sur le chemin vers la paix, la juste et le développement.

Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de son auteur.

3 Comments

Mariam

Reply

On nous a donné cette chance de choisir nous mêmes nos leaders et mon choix c’est NEVA, je serai là au grand rendez-vous du 20/ Mai /2020.
Super article

 

prosper Nizigiyimana

Reply

Nous tous sommes prêts et prêtes pour remplir notre de devoir. Général @Neva sera le vainqueur des élections Présidentielles de ce 20 mai 2020.Elire Neva c’est élire la Paix,lademo.cratie,le développement et la Justice.

 

Hermenegilde Hacimana

Reply

Mobilisons-nous ! C’est un droit que nous avons acquis avec tant de souffrances .
Allons voter et préparons un avenir meilleur pour nos descendants . Sans aucun doute General @NEVA sortira vainqueur .

 

Envoyer un commentaire

Featured Image

S.E. Mr Pierre NKURUNZIZA

Président de la République du Burundi
 

Featured Image

Mr Evariste NDAYISHIMIYE

Le Secrétaire Général du Parti CNDD-FDD

Le Burundi, premier pays à quitter la CPI – Le respect se mérite

#BurundiOut

“Cette cour n’a pas le droit de venir enquêter sur le Burundi mais s’ils viennent, ils vont être considérés comme des envahisseurs et  depuis le roi Ntare Rugamba, les burundais combattaient pour leur pays. Et aujourd’hui, ils vont faire la même chose.” 

Aimée Laurentine Kanyana, Ministre de la Justice et garde des Sceaux